fbpx
Emerging Trends Advisors Annonce Importante! Emerging Trends Advisors Communiqué Officielle Lisez Maintenant

Level 18, Park Ventures Ecoplex,
57 Wireless Road, Bangkok,
Thailand 10330

L’industrie thaïlandaise du cannabis se développe vers de nouvelles opportunités d’investissement

La politique permettant à chaque foyer thaïlandais de cultiver six plantes de marijuana destinées à la vente pour le gouvernement commence à s’enraciner.

La Thaïlande a construit ce qui est décrit comme la plus grande industrie de marijuana médicale à l’échelle industrielle en Asie du Sud-Est avec 12 000 plantes cultivées, et permettra bientôt à tous les Thaïlandais de cultiver six plantes de cannabis “dans leur jardin comme toute autre plante”.

La consommation de marijuana à des fins récréatives reste illégale dans le royaume, avec des peines incluant l’emprisonnement. Les enthousiastes espèrent que la résistance évanescente à la marijuana à des fins médicales aboutira éventuellement à des lois moins strictes en matière de plaisir public et de profits commerciaux.

Ces changements semblent prendre de l’ampleur. Le 2 septembre, des représentants du gouvernement ont assisté à une cérémonie à Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande, au cours de laquelle des chercheurs de l’Université Maejo ont planté 12 000 nouvelles pousses de marijuana.

Les responsables s’attendent à ce que les plantes produisent des fleurs et des bourgeons de cannabis de qualité médicale dans un délai de six mois.

L’organisation pharmaceutique gouvernementale espère utiliser ces ingrédients pour fabriquer un million de bouteilles d’huile de cannabis, contenant chacune cinq millilitres, d’ici à février 2020.

« Ce sont des premiers pas historiques sur une voie qui permet aux gens de cultiver six plantes de cannabis dans leurs maisons », a déclaré la nouvelle ministre de la Santé, Anutin Charnvirakul. « Dans peu de temps, les familles pourront les planter dans leur jardin comme n’importe quelle autre plante ».

« L’université sera un centre où les citoyens pourront apprendre à planter et à faire pousser du cannabis de bonne qualité. Le cannabis n’est pas un problème politique ; c’est un produit qui peut être bénéfique pour la santé des gens », a-t-il déclaré, en plantant une pousse et habillé avec une blouse de laboratoire blanche.

Les experts étrangers ont averti que pas toutes les plantes produisaient du cannabis de qualité médicale, et que celles qui le produisaient sont difficiles à cultiver. Les amateurs peuvent produire de l’herbe commune, mais sans investir d’argent et prendre le temps de s’occuper des plantes, ces cultures ne pourraient pas être achetées par le gouvernement à des fins médicales, affirment-ils.

Toutefois, si la marijuana à des fins récréatives est autorisée, les producteurs privés pourraient réaliser plus de bénéfices naturels, car les exigences de qualité seraient moins strictes.

Anutin a prédit que la marijuana pleinement légalisée serait une culture plus importante et plus lucrative pour la Thaïlande que le riz, la canne à sucre, le tapioca, le caoutchouc ou d’autres produits de ce pays essentiellement agraire.

Il a laissé entendre que les faibles salaires de la Thaïlande renforceraient sa compétitivité sur les marchés internationaux par rapport aux grandes sociétés de cannabis étrangères où les coûts d’exploitation sont plus élevés.

L’université de Maejo aurait développé une souche de marijuana appelée « Issara» (indépendance), qui offre des pourcentages égaux de cannabidiol (CBD) et de tétrahydrocannabinol (THC).

La légendaire souche psychotrope thaïlandaise « Thai Stick », une herbe illégale, a été acclamée par la contre-culture américaine et internationale au cours des années 1960 et 70. Cependant, elle a rarement été développée dans de meilleures souches avec des pourcentages variables d’ingrédients.

De nombreuses autres souches ont été développées au cours des dernières années aux États-Unis, au Canada, en Europe et dans d’autres pays principalement occidentaux.

En conséquence, la Thaïlande est à la traîne par rapport aux autres pays où la marijuana à des fins médicales et récréatives a été légalisée et développée pour produire une gamme de différentes souches avec des niveaux de CBD et de THC adaptés à un usage médical.

La légendaire souche psychotrope thaïlandaise « Thai Stick », une herbe illégale, a été acclamée par la contre-culture américaine et internationale au cours des années 1960 et 70. Cependant, elle a rarement été développée dans de meilleures souches avec des pourcentages variables d’ingrédients.

De nombreuses autres souches ont été développées au cours des dernières années aux États-Unis, au Canada, en Europe et dans d’autres pays principalement occidentaux.

En conséquence, la Thaïlande est à la traîne par rapport aux autres pays où la marijuana à des fins médicales et récréatives a été légalisée et développée pour produire une gamme de différentes souches avec des niveaux de CBD et de THC adaptés à un usage médical.

« La plupart des variétés de marijuana thaïlandaises contiennent plus de THC que de CBD, ce qui les rendent plus adaptées à un usage récréatif », a déclaré le directeur de l’organisation pharmaceutique gouvernementale, Mayoon, en mai.

Préoccupée par la concurrence étrangère, la Thaïlande a approuvé en août un budget de 4 millions de dollars américains pour développer les cultures de marijuana à des fins médicales contrôlées par le gouvernement.

Le mois dernier, la Thaïlande a annoncé que son relativement petit laboratoire pharmaceutique a produit ses premières huiles, comprimés, aérosols buccaux, pastilles de chocolat et potions traditionnels à des fins médicales à base de CBD et de THC. Ils ont fièrement exposé le minuscule mais puissant jardin de 72 plantes du laboratoire.

ETA et l’industrie du cannabis

Emerging Trends Advisors est très fier d’annoncer l’introduction d’un nouveau produit d’investissement, en concordance avec l’industrie du cannabis en Thaïlande, qui est en pleine expansion et qui a été récemment sanctionnée. Nous avons créé ETA GLOBACAN, qui produira, transformera et exportera des produits à base de cannabis médical.

ETA travaillera en partenariat avec la plus grande université de Thaïlande, l’université de Kasetsart , afin de garantir la sécurité et la légitimité de votre investissement, alors que nous nous dirigeons vers l’industrie multimillionnaire avec la croissance la plus rapide du monde.

Emerging Trends Advisors est en train d’obtenir les permis suivants pour la nouvelle industrie du cannabis en Thaïlande :

  1. Recherche et développement
  2. Culture
  3. Importation et exportation

Points clés de l’option d’investissement dans le cannabis d’ETA

 Investissements à partir de 50, 000 THB
 Investissements entièrement sécurisés grâce aux biens immobiliers
 Avocat disponible en place offrant une transparence totale et assurant la sécurité de l’investisseur
 7% de bénéfices garantis par an
 Échangez vos actifs existants ou votre propriété d’investissement contre des actions de l’industrie du cannabis médical en Thaïlande

Annexe au contrat d’investissement
investissement soutenu (ETA ABI) en graines de cannabis médical option

Investissement principalMinimum 50, 000 THB
Période3 ans 6 mois
Bénéfices à partir de 6 mois7% par an pendant 3 ans
Calendrier de paiement36 paiements mensuels identiques correspondant à 0,583% de l’investissement principal
TransactionAchat d’actions dans ETA RE Pattaya
SécuritéLes capitaux propres du portefeuille d’ETA RE, détenus par ETA et ses partenaires, sont mis à jour en direct ici
IntermédiaireMagna Carta

Alors, investissez dans le cannabis médical avec:

ou cliquez ici! Pour remplir notre formulaire de demande d’investissement (sélectionnez « Investissement d’ETA dans le cannabis »” dans la rubrique produit d’investissement)